Jantes : matériaux

Jantes en acier/tôle

Les jantes en tôle sont montées en série par les constructeurs de voiture. Ce type de jante est surtout utilisé sur les petites voitures citadines. Si vous avez un double équipement pneumatique, les pneus neiges sont souvent montés sur des jantes acier. La roue de secours est elle aussi souvent en tôle.

 

Ce style de jante ne tolère pas les chocs et l’esthétisme laisse souvent à désirer. La plupart des jantes en tôle sont équipées d’enjoliveur, destiné à rendre un aspect moderne à la voiture. Ce sont les jantes – matériaux les moins chères du marché, et les constructeurs n’hésitent pas à les utiliser à grande échelle pour économiser sur les coups de production.

 

Jantes en aluminium

L’aluminium est un métal récent, découvert au milieu du 19ème siècle. On l’utilise pour la première fois en 1907 dans l’automobile pour la carrosserie de la « Silver-Ghost  » de Rolls-Royce. Désormais les jantes en aluminium sont les plus vendues sur le marché. La technologie permet d’obtenir un rapport entre la qualité, la fiabilité et surtout l’esthétisme. Les véhicules équipés de jantes en aluminium ont un caractère plus prononcé, plus racé et original.

 

Au-delà du design, les caractéristiques des jantes aluminium influencent les performances de la voiture. Les jantes en aluminium sont plus légères que les jantes en acier. Les jantes – matériaux étant un élément non suspendu, leurs masses influencent nettement moins la force centrifuge du véhicule. La tenue de route est améliorée surtout dans les virages. De plus les alliages utilisés pour le façonnage des jantes alu sont des bons conducteurs de chaleur. Cette propriété permet d’évacuer plus rapidement la chaleur des freins à disque, et ainsi améliorer la force de freinage.

 

Le véhicule équipé de jante en aluminium est plus léger, donc plus maniable, avec des performances bonifiées à l’accélération et au freinage. L’aluminium reste malgré sa légèreté plus rigide que l’acier. Ce qui implique une meilleure endurance des jantes aluminium et ainsi diminue la sensation de carrossage des roues dans les courbes.

 

Jantes – Matériaux – Matériaux composites

Les jantes composites sont constituées de matériaux très légers, qui permettent d’accroître les performances des véhicules pour la vitesse et le poids. Cet un matériau de haute technologie qui a des avantages indéniables, mais qui nécessite encore des recherches pour une diffusion et une utilisation plus large. Les jantes – matériaux peuvent être conçues avec plusieurs matériaux assemblés. On trouve le carbone, le kevlar, le magnésium et l’aluminium. Pour certains assemblages on utilise des colles époxy ultra résistantes.

 

Ce type de jantes est surtout utilisé par les adeptes de la performance. Le prix des jantes en composite étant élevé, on le retrouve surtout dans les voitures de sport haut de gamme ainsi que les écuries de compétition. Les jantes sont plus légères mais aussi très fragile. Ce type de jantes accepte très bien des vitesses élevées constantes. En revanche les accélérations et les décélérations créées des points des ruptures au point d’ancrages des bâtons. Désormais, dans les écuries de compétition, on ne trouve que des jantes en magnésium.

 

Jantes – Matériaux – Roue de secours

La tâche primaire de la roue de secours est d’atteindre le garage ou l’atelier de réparation le plus proche. Son choix n’est pas anodin, même si on le remarque que lors d’une crevaison. Tout d’abord, il existe la roue de secours de taille normale. Elle prend de l’espace dans le véhicule. Elles sont souvent montées sur des jantes – matériaux en acier, avec une bande de roulement moins profonde et souvent plus légère.

 

Ensuite vous avez la roue de secours compacte. Elle a pour caractéristique une taille différente, moins épaisse et plus basse que les pneumatiques du véhicule. La jante est en acier monté sur un pneu adapté mais qui nécessite un gonflage à une pression supérieure que les pneus d’origine. Son avantage est de prendre moins de place dans le coffre, et d’alléger le poids du véhicule. Par contre elle n’est pas interchangeable avec un autre véhicule, et vous devez limiter la vitesse de votre voiture quand vous l’utilisez.

 

Enfin, il existe la roue de secours à gonfler. Ce système est peu utilisé. Dans le véhicule, vous trouverez un kit de réparation muni d’un mini compresseur ou d’un récipient à air comprimé et de la roue gonflable. Il n’y a donc pas de jante dans ce système. Son coté pratique est le gain de place énorme dans la voiture.

 

Pour en connaître plus sur les jantes, le lecteur pourra se reporter aux différents articles qui traitent de cette question, sur le présent site.

 

Droit d’auteur protégé par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.

Contact rapide

Un renseignement sur un produit ? Une aide pour votre commande ?

0

Commencez à taper et appuyez sur ENTRÉE pour RECHERCHER