Jantes - Description

La jante est une pièce mécanique de forme circulaire tournant autour d’un axe.

Même si cette invention est très ancienne, elle constitue un des fondements des systèmes de locomotion. Les jantes sont utilisées dans tous les moyens de transport que ce soit le vélo, la voiture, le camion ou l’avion. Cette technologie permet de transporter des charges importantes en diminuant les forces de friction.

La jante est étroitement liée à plusieurs composants :

  • Le pneu qui se fixe sur l’extérieur de la jante et la protège des frottements avec le revêtement de sol. La qualité du pneu contribue au rendement du mécanisme. L’ensemble pneu-jante permet d’obtenir des qualités variables de vitesse, d’usure, de fiabilité, de tenue de route. Les pneus de voitures sont en caoutchouc à armature d’acier, et ce fût Michelin qui le mit au point en 1891.

  • Le voile est l’élément central qui se vient se fixer à l’intérieur de la jante, sur la flasque du moyeu. Le voile est vissé par des écrous de roue.

  • Le moyeu est la partie centrale de la jante. Il assure le guidage de la roue autour de l’essieu qui relie deux roues. Ces moyeux sont constitués de roulement à billes ou de paliers hydrodynamiques. L’ensemble garantie une liaison mécanique parfaite. Le tambour ou le disque de frein sont aussi coalescent du moyeu.

  • La structure des jantes – définition, peut être en différentes matières tel que l’acier, la tôle ou bien encore l’aluminium. Pour la compétition on trouve des jantes en magnésium et en fibres composites comme le carbone. Les jantes peuvent être monobloc ou à rayons.

Commandez par téléphone

Nous vous accompagnons !

L’ANTIQUITÉ


Pour les archéologues l’invention de la roue est située vers 3500 ans avant J.-C. Les premières roues ont été trouvées en Mésopotamie dans la ville de Sumer. Elles étaient en bois ou en pierre et servaient au transport de lourdes charges. Des pictogrammes sumériens montrent des chariots dotés de roues pleines, tractées par des animaux. Parallèlement, des roues à quatre rayons ont été découvertes en Egypte vers 1700 ans avant J.-C. Le principe de la roue n’a pratiquement pas évolué pendant 5000 ans. Quelque soit le matériau utilisé, c’étaient des jantes garnies de clous ou d’une bande métallique qui ralentissaient l’usure de la roue.


En général la roue, pour la majorité des civilisations, marque un certain degré d’évolution. Ce sont les celtes qui apporteront un niveau de perfection à la roue de charron. Cette période faste se situe à la fin de la protohistoire vers 60 ans avant J.-C. Ils utilisaient un mélange à base de bois et de fer pour fabriquer les jantes.


La conquête de l’occident par les Romains leur a permit de régner sans partage, de bénéficier et d’affiner les découvertes antérieures. Tous les historiens s’accordent pour dire que les Romains possédaient une supériorité incontestée dans l’art des Ponts et Chaussées. Les bases de leurs savoir-faire sur les jantes se sont maintenues jusqu’au 18ème siècle.


Les Romains ont inventé les jantes – définition, à rayons dite “forme parapluie”. Elle a permis d’accroître la durée de vie des roues. La traction en était facilitée. Les jantes étaient fabriquées d’un seul bloc, puis taillées et polies. Elles étaient lourdes mais solides. Après avoir été conçu en pierre, avec l’évolution, les jantes furent en bronze puis en fer pour devenir en bois/acier et enfin en métal comme on les connaît aujourd’hui.


Chez les Etrusques peut avant l’invasion Romaine, on trouvait une gamme de jantes très variées. Certaines jantes étaient destinées aux véhicules de transports des guerriers, d’autres à l’agriculture ou bien encore aux voyageurs. Avec l’expansion de l’empire Romain, le Consul Lucius Julius Caesar III, promulgua la Lex Julia. Cette réglementation était destinée à codifier la circulation devenue intense sur les voies Romaines. La Lex Julia est l’ancêtre du Code de la route.


Après cette avancée fulgurante dans le domaine de la jante vint la décadence de l’empire occidental et les invasions Barbares. Le développement des moyens de transport se mit à stagner. Les premiers changements dans la fabrication de la roue apparurent au 15ème siècle avec l’introduction des ressorts à lame, des courroies, des essieux et des freins. Techniquement les progrès sur la jante restèrent lents.



L’ÉPOQUE MODERNE


Ce sera l’influence de la bicyclette qui sera un facteur déterminant pour le développement de l’industrie automobile et des jantes. A partir de cette période, les jantes – définition évoluent. Elles sont recouvertes d’un bandage en caoutchouc, et elles sont dotées de rayons. Ces roues ont équipés les premiers vélos, tout d’abord le célérifère (1790), puis la draisienne (1817). Ce n’est qu’en 1861 qu’apparaît la jante de vélo recouverte d’un latex cuit aux propriétés élastiques. Cette petite révolution a permis d’obtenir un confort et d’amortir nettement les chocs et le bruit en roulant.


L’évolution de la jante a surtout subi des mutations dans son aspect esthétique et dans les matériaux utilisés. L’industrie de la jante a vraiment pris son essor avec Dunlop en 1888 qui inventa le premier pneumatique gonflé à l’air puis en France avec Edouard Michelin en 1891 et son pneu démontable. La guerre de 1914-1918 a contribué à pérenniser ce développement industriel. Dès lors, la plus grande invention de l’humanité, l’automobile, n’a cessé d’évoluer.


Le réseau routier des années 1900 était déplorable. Les premiers automobilistes qui s’aventuraient sur les routes d’Europe s’apparentaient plus à des explorateurs. Ils devaient faire face à la traîtrise des routes, qui occasionnaient des accidents et des crevaisons en série. Au début les jantes étaient monobloc, et les roues pas toujours démontables. Les pneumatiques n’étaient pas d’une grande qualité et éclataient avant d’être usé. D’engin expérimental, la voiture est devenue un moyen de transport inégalable. Tout au long de l’évolution de la jante, les chercheurs ont innové et amélioré les qualités techniques comme la tenue de route, la vitesse, la robustesse et la fiabilité.


Pour en savoir plus sur les jantes, reportez-vous aux différents articles qui traitent de cette question, sur le présent site.

Les + Espace Jantes

Nos marques de Véhicules

Véhicules ABARTH
Véhicules ALFA ROMEO
Véhicules ALPINE
Véhicules ASTON MARTIN
Véhicules AUDI
Véhicules BENTLEY
Véhicules BMW
Véhicules CADILLAC
Véhicules CHEVROLET
Véhicules CHRYSLER
Véhicules CITROËN
Véhicules DACIA
Véhicules DS
Véhicules FERRARI
Véhicules FIAT
Véhicules FORD
Véhicules HONDA
Véhicules HYUNDAI
Véhicules JAGUAR
Véhicules JEEP
Véhicules KIA
Véhicules LAMBORGHINI
Véhicules LAND ROVER
Véhicules LEXUS
Véhicules LOTUS
Véhicules MASERATI
Véhicules MAZDA
Véhicules MCLAREN
Véhicules MERCEDES-BENZ
Véhicules MG
Véhicules MINI
Véhicules MITSUBISHI
Véhicules NISSAN
Véhicules OPEL
Véhicules PEUGEOT
Véhicules PORSCHE
Véhicules RENAULT
Véhicules ROLLS-ROYCE
Véhicules SEAT
Véhicules SKODA
Véhicules SMART
Véhicules SUBARU
Véhicules SUZUKI
Véhicules TESLA
Véhicules TOYOTA
Véhicules VOLVO
Véhicules VW

Nos Marques de Jantes

Jantes JAPAN RACING
Jantes CONCAVER
Jantes MAK
Jantes BORBET
Jantes GMP
Jantes AVUS RACING
Jantes AXE
Jantes PLATIN
Jantes ACR
Jantes BROCK
Jantes DEZENT
Jantes ALUTEC
Jantes ROHANA
Jantes RIAL
Jantes WHEELWORLD
Jantes EJ-WHEELS
Jantes BBS
Jantes PROLINE
Jantes VEEMANN
Jantes KESKIN
Jantes ISPIRI
Jantes ARCASTING
Jantes MONACO
Jantes ATS
Jantes INTER-ACTION
Jantes MAM
Jantes LENSO
Jantes TOMASON
Jantes WSP
Jantes 1AV
Jantes Acier
Jantes FORZZA
Jantes MOTEC
Jantes RONAL
Jantes ANZIO
Jantes WRATH
Jantes 79WHEELS
Jantes IT WHEELS
Jantes EVYCE DEDICATED
Jantes EMR
Jantes CMS
Jantes EVYCE
Jantes ULTRA WHEELS
Jantes SOLEIL
Jantes MILLE MIGLIA
Jantes FOX
Jantes SPATH
Jantes LEAGUE
Jantes XTK
Jantes XTRA WHEELS
Jantes MB DESIGN
Jantes OEM
Jantes RONDELL
Jantes SPEEDLINE
Jantes TOLE
Jantes EXTREME
Jantes MANDRUS
Jantes ROSSO
Jantes TSW WHEELS